Sauter la navigation

Monthly Archives: juin 2013

231220012 300TROIS MOIS ET DEMI

pour le moment elle est en train de perdre ses dents de lait. et le travail de sociabilisation continue.

En ce moment après être sortie seule pendant un mois, elle sort à l’extérieur avec un adulte confirmé pour qu’elle copie son comportement sur celui de l’adulte confirmé sociable avec les autres chiens et les gens.

La semaine prochaine elle ira aux cani-classes qui est une école pour les chiots : six séances d’abord.

Savoir si elle sera une star des rings me semble très prématurée (‘ à lire l’article ci-dessous). si elle ne l’est pas elle restera à la maison comme chienne de compagnie et pour le moment je m’efforce qu’elle soit une chienne de compagnie agréable à à vivre et à l’aise partout. ELLE est d’un caractère méfiant, sortir avec un adulte plus affirmé et plus à l’aise comme son arrière grand mère starlight lui fait le plus grand bien, comme STARLIGHT va au devant des autres chiens et des gens elle fait de même : le chiot agit par mimétisme en copiant le comportement des adultes de sa meute .

Publicités

cet article se trouve sur le livre officiel du dalmatien club américain.

« Que vous évaluiez votre propre portée ou que vous achetiez un chiot chez un éleveur, il est nécessaire de prendre une décision considérant les mérites relatifs de plusieurs chiots dans une portée. Quoique qu’il faudrait lire dans une boule de cristal pour prédire exactement comment un chiot évoluera vers l’âge adulte, il y a cependant un certain nombre d’éléments à considérer pouvant aider à améliorer les probabilités.

la plupart dess éleveurs ont leur propre théorie sur l’âge correct et la meilleure méthode pour évaluer une portée. Quelque uns vous dirons que c’est alors qu’ils sont encore mouillés, trois minutes après la naissance, ou trois jours ou trois semaines, mais la plupart regardent les chiots évoluer et font leur sélection vers 6 ou 7 semaines. A cet âge il est possible d’éliminer les chiots ayant un patch, ou qui ont un manque de pigmentation ou une distribution des taches inadéquate. Les chiots ayant des problèmes significatifs d’aplombs comme des jarrets de vache, un dos voussé ou un corps très long sont visibles même à un oeil non entraîné.

A six semaines,  le chiot a son patron de robe de base, a idéalement le pourtour des yeux pigmentés ainsi que le nez, a une dentition en ciseaux, a les testicules en place pour les mâles. Les éleveurs expérimentés disent que les proportions du chien et les lignes générales sont évidentes à six semaines, et que leurs allures sont aussi visibles. A l’âge de 8 ou 10 semaines, beaucoup de chiots s’allongent, ou grandissent et deviennent maladroits, et qu’il est préférable de prendre sa décision plus tôt et ne pas s’interroger une seconde fois plus tard.
Des photos prises sur une table dans toutes les positions et sur tous les angles prises à six semaines permettent de mieux visualiser le chiot que de regarder un chiot en pleine activité en train de jouer. Les photos permettent aussi de comparer avec les précédentes portées et sont un élément important dans le processus de décision. Il est préférable de prendre les photos quand les chiots ont l’estomac vide et qu’ils ne sont pas gras. Une vidéo peut être intéressante mais des photos instantanées aident plus pour comparer et étudier chaque chiot.

S’il est possible d’évaluer, de comprendre et d’apprécier la construction correcte d’un dalmatien adulte, il est certainement pas possible d’évaluer une portée avec beaucoup de certitude et de succès. Une jolie robe, des oreilles qui entendent, et bien portées, un complète pigmentation du museau et du pourtour des yeux, une dentition en ciseaux et aucun patch  ne sont pas suffisants pour faire de n’importe quel chiot, un chien susceptible d’être une star des rings. IL est préférable de classer les chiots entre ceux qui n’ont pas de défaut dis qualificatifs empêchant leur présentation sur un ring.

De plus un chiot de six semaines peut s’améliorer sur certains points , il n’est peut être pas nécessaire d’écarter un chiot qui semble un peu court, des taches un peu baveuses peuvent devenir plus nettes, un nez ou un oeil à qui ils manquent un ou deux millimètres de pigmentation peut se terminer. Des queues portaient hautes peuvent s’abaisser, la couleur des yeux peut changer et les pieds peuvent s’améliorer si le chiot fait plus d’exercice. Cependant si les deux parents, ont des taches baveuses, un manque de pigmentation, ou portent le fouet haut, ou des yeux clairs, les chances que ces défauts s’améliorent ne sont pas très bonnes. C’est pourquoi une connaissance objective du standard et celle des ascendants figurant au pedigree des chiots est nécessaire. SI l’éleveur n’est pas capable d’évaluer les défauts du père ou de la mère des chiot, il sera incapable d’évaluer la portée.

Ne soyez pas pressé de faire des plans sur la carrière de star des rings d’un chiot de six semaines, quoiqu’il soit prometteur à cet âge car beaucoup de choses peuvent mal tourner.

Élever n’est pas une science exacte, et des surprises désagréables peuvent surgir dans une portée soigneusement planifiée. Ne pensez pas parce ce la mère et le père sont de taille moyenne, avec de belles robes et un port de queue correct que tous les chiots seront dans le même modèle. Si dans le pedigree  se trouve un grand père ou une grand mère de grande taille, avec une robe baveuse il est fort probable qu’un chiot ou même plusieurs héritent de ces traits. Il y a de grande variation dans une race, c’est pourquoi il est très important de connaître les chiens et leur pedigree avant de planifier une portée. Et c’est pourquoi l’éleveur qui se déplace souvent en expositions depuis de nombreuses années est plus à même de connaître ces chiens car il les a vus sur les rings. L’éleveur qui reste chez lui ne connaît que des noms sur un pedigree et des photos qu’il peut consulter sur internet.

Il y a de grandes différences de tailles chez le dalmatien et la plupart des lignées peuvent produire occasionnellement un chien trop grand. Il est très difficile de prévoir la taille d’un chiot et le plus petit chiot de la portée peut à l’âge adulte être le plus grand de la portée. Et bien que le patron de robe de base soit visible à six semaines, certains sujets peuvent avoir les taches qui s’agrandissent et un chiot bien taché à six semaines peut être trop taché à l’âge adulte. Les chiots moins tachés doivent avoir des taches de bonne taille pour être attractif et les chiots dont les taches ne s’agrandissent pas sembleront trop blancs à l’âge adulte. Certaines lignées produisent des mouchetures qui sont de très petites taches qui s’intercalent entre les grosses taches. Ces mouchetures ne sont pas visibles à six semaines et peuvent apparaître après.

Les taches doivent être rondes, et uniformes en taille, bien délimitées et bien contrastées sur le blanc de la robe. les chiots qui ont des taches baveuses (ces poils blancs dans les poils noirs) seront certainement pareils à l’âge adulte. Mais d’autres chiots qui ont le poil un peu long peuvent les perdre après six semaines et ensuite avoir des taches claires bien rondes et contrastées. La robe du dalmatien évolue donc encore après six semaines.

dans certaines lignées, tous les chiots portent le fouet haut à six semaines. Si les ascendants des chiots ont de bon port de queue, il peut être espérer que les fouet vont redescendre mais il est difficile de prédire quel chiot gardera la queue haute.

Les yeux sur les chiens noirs peuvent s’éclaircir avec l’âge alors que les yux des chiens foie normalement foncent avec l’âge.

Un nez ou le pourtour des yeux peuvent se finir dans la plupart des cas après six semaines et spécialement chez le chien foie mais ils peuvent aussi ne pas bouger. Enfin un chiot avec une dentition parfaite en ciseaux à six semaines peut se retrouver après la chute des dents de lait et la pousse des dents définitives avoir une dentition en pince ou être prognathe. »

à suivre….