Sauter la navigation

Je viens d’apprendre qu’une chienne sous mon affixe inscrite au LOF venait d’avoir une portée avec un mâle non inscrit au LOF, les chiots issus de cette portée sont vendus 300 euros car non inscrits au LOF donc d’apparence de race. Je me demande pourquoi sélectionner sur plusieurs générations pour marier cette chienne avec un mâle dont les origines sont inconnues.

Je suis particulièrement déçue qu’à la lecture de mon site certains ne se rendent pas compte que l’élevage est un art et qu’il ne s’agit pas de marier Tintin avec Titine mais qu’il s’agit de trouver le meilleur mâle c’est à dire le plus adapté aux qualités et aux défauts de la femelle pour produire des chiots qui seront plus beaux que leurs parents et n’ont pas d’augmenter le cheptel des chiots à vendre sur le marché. Il s’agit de faire l’équilibre entre les défauts et les qualités de l’une et  de l’autre.

Enfin l’année commence mal puisque je suis en arrêt de maladie depuis le 7 juin 2011 et mon médecin vient de prolonger jusqu’au 10 mars 2012 et m’a rédigé un certificat pour une demande d’invalidité vu mon état de santé.

L’année 2011 finit mal et commence mal. Je dois dire que j’avais choisi de faire l’élevage comme un hobby et une passion essayant  d’améliorer génération après génération un fils, petite fille, arrière petite fille, arrière arrière petite fille de mon premier dalmatien IBERT. Mais tout ce qui tourne autour, milieu des expositions, club de race, société centrale canine, milieu des éleveurs est particulièrement décevant me donnant l’impression qu’au milieu des aveugles les borgnes sont rois…Beaucoup d’apriorismes, d’idées toutes faites faisant croire que l’élevage est tout simple,  et qu’il suffit d’adopter des règles….mais il faudrait se rendre compte que c’est comme la peinture il y a  ceux qui font des croutes et d’autres des chefs d’oeuvres. Sans dire que j’ai produit des chefs d’oeuvres, il me semble avoir produit des chiens d’excellentes qualités et il faut du temps et plusieurs générations.

J’ai une braque allemande à la maison qui a été confirmée et qui chasse très bien mais cela ne viendrait pas à l’idée de lui faire faire une portée car je ne connais aucunement le standard de la race, je suis incapable de dire les défauts et les qualités qu’elle a par rapport à ce standard..je ne connais pas les pedigrees et les origines dans cette race…je n’ai aucun suivi sur plusieurs générations…

Il y a quelque temps une personne ayant importée une chienne des Etats Unis  et membre du club de race m’a interrogé sur plusieurs mâles qu’il prospectait pour un mariage   avec sa femelle. J’étais effrayée de sa méconnaissance des pedigrees et des origines. Quand on a cette connaissance on peut avoir en tête le type des ascendants, des parents, des grands parents et arrière grands parents et comment ils ont reproduit et comment étaient leur descendance, ce qui  permet de se projeter vers un mariage possible….. Non tout ce qui l’intéressait c’est de produire une portée où tous les chiots seraient entendant bilatéraux…Si l’élevage des dalmatiens se résume à cela, il n’a vraiment rien compris et je vois maintenant  pourquoi malgré des importations  depuis des décennnies les chiens produits en France sont toujours de qualité moyenne et qu’aucune « star » capable d’ améliorer la race n’arrive à émerger….

On peut toujours importer un chien dans un élevage connu , c’est ce qui passe après dans la descendance de ce chien qui marquera ou non la race sinon c’est un coup d’épée dans l’eau…. Mais en France le cheptel n’a pas trop évolué, il y a une quinzaine d’années j’étais étonnée de voir que les chiens français quand ils allaient à l’étranger se ramassaient des très bon et que les champions de France se retrouvaient dans les dernières places ou non classés….parce qu’ils étaient dans un type trop différent des chiens à l’étranger….le nouveau standard de la race publié en novembre 2011 ne va pas arranger les choses,  le type est toujours trop différent à part quelques exceptions.

Quant à la santé, le dalmatien n’est pas un chien fragile. C’est un chien qui aime se dépenser : ce que j’ai le plus rencontré ce sont les coupures sur le coussinet sur une pierre tranchante ou des morceaux de verre . Il peut arriver également car ils sont tellement joyeux , qu’ils battent tellement la queue de joie qu’ils peuvent s’éclater le bout de la queue sur une surface dure .  Il y a également le problème des pyodermies, mais avec une alimentation adaptée et conforme au métabolisme du dalmatien et des cures d’huile de bourrache, ce phénomère du chien blanc à peau rose peut être parfaitement contrôlé.

Publicités

One Comment

  1. Un plaisir comme d’habitude de se plonger dans les différentes parties de vos différents sites. Je ne suis pas passionnée des dalmatiens, mais je suis passionnée de cette forme d’humble orgueil qu’est le lignage. Quoi de mieux que de donner du sens à une déception en rédigeant un article qui dépasse le simple mot d’humeur. Une profession de foi … passionnant article sur les commentaires du standard.
    Courage à vous.
    Carole – Grain de Sable


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :