Sauter la navigation

Nous sommes au 27 e jour de gestation et nous sommes dans la période embryonnaire jusqu’au 35 e jour.

Nous continuons à donner à California de l’ostéocynésine vétérinaire qu’elle prendra jusqu’au sevrage des chiots.

Acutellement l’embryon se présente de cette façon dans le ventre de California

Les annexes  foestales ou membranes feotales permettent à l’embyron de se fixer dans l’utérus, de s’y transformer en foetus et de s’y développer jusqu’à la naissance. Ce sont de véritables organes transitoires qui sont expulsés avec le nouveau né au moment du part (mise bas). Les membranes foetales dérivent  des parties du blastocyste qui n’appartiennet pas à l’embryon. Deux d’entre elles sont de véritables enveloppes, la plus externe le chorion et la plus profonde l’amnios. Deux vésicules  les complètent le sac vitellin et l’allantoide.

Le tout est rattaché à l’embyron par le cordon ombilical.
Le chorion est l’enveloppe foetale la plus externe: il contient toutes les autres annexes foetales et le foetus. C’est sa partie moyenne  qui avec la muqueuse utérine forme le placenta.

Le placenta est un organe qui au cours de gestation assure après l’implantation de l’utérus les échanges vitaux entre les circulations foetale et maternelle. Il comporte une partie foetale et une partie maternelle. Son organisation caractéristique n’est réalisée chez la chienne que vers le milieu de la gestation. Il est zonaire parce qu’il affecte la forme d’une ceinture villeuse entourant la partie moyenne du conceptus dont les extrémités restent lisses et libres et forment un paraplacenta ou placenta non villeux.

Les circulations foetale et maternelle constituent deux réseaux distincts étroitement imbriqués mais tout à fait indépendants. Il n’y a jamais mélange des deux sangs sauf exception. Le réseau foetal est alimenté par les divisions des artères ombilicales qui amènent le sang appauvri. Les veines ombilicales ramènent du placenta à l’embryon et au foetus le sang oxygéné et enrichi.

Le placenta est un organe doué d »une activité intense. Grâce à la circulation très active dont il est le siège, il assure tous les échanges nutritifs, gazeux entre la mère et les foetus0 C’est à la fois un poumomn, un intestin, un rein. Le placenta constitue également une barrière de protection contre la pénétration de certaines bactéries ou virus et enfin une véritable glande endocrine capable de synthétiser des hormones.

L’amnios est l’enveloppe foetale la plus interne. Il enferme le foetus lui délimitant une cavité amniotique remplie du liquide amniotique.

La quantité de liquide amniotique augmente régulièrement dans les deux premiers tiers de la gestation. En fin de gestation, on compte par foetus, 50 à 60 ml de liquide amniotique. Celui-ci d’abord transparent devient en fin de gestation trouble et blanchâtre. Il peut contenir à ce moment des débris épidermiques, des poils, et les premiers excréments du foetus.

L’amnios et son liquide ont essentiellement un rôle protecteur pour le foetus. Celui-ci flotte dans le liquide amniotique et son poids relatif s’en trouve ainsi réduit. Il est en plus protégé en cours de gestation, des chocs, des compressions foetales. Le liquide amniotique enfin lors de la mise bas, lubrifie les voies génitales de la chienne et facilité l’expulsion du nouveau né. Les chiots naissent enveloppés de l’amnios plus ou moins rompu lors de son passage dans la filière pelvienne. La mère va immédiatement après l’expulsion du chiot le lécher afin de le libérer du reste de l’amnios.

placenta de chienne

Tout ce descriptif est important pour l’éleveur. En effet, le chiot à la naissance naît entouré d’une poche et, on le sait avant sa sortie, il y en en effet rupture d’un autre sac (on parle de rupture de la poche des eaux. Tout ceci s’explique par l’anatomie des annexes feotales.
En schématisant, le futur chiot est tout d’abord entouré d’un sac de faible volume, l’amnios dans lequel il baigne complètement et où il bouge.
L’amnios baigne lui même dans une autre poche d’un volume bien plus grand l’allantoide qui est la poche des eaux décrites plus haut.
Le placenta véritable lieu d’échange entre la chienne et le foetus forme une bande circulaire on parle de placenta zonaire. Ce placenta est chargé d’un pigment vert foncé, l’utéroverdine. A la naissance lorsque les placentas se décollent, on observe à la vulve l’écoulement d’un liquide verdâtre ou les chiots sont eux mêmes verts. C’est tout à fait normal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :