Sauter la navigation

Notre petit Angel qui n’en est pas à sa première saillie,  s’est accouplé avec California aujourd’hui.

Ils ont fait leurs affaires tous les deux dans un coin du jardin pudiquement derrière un sapin.

Comment se passe l’accouplement ?

Disposée à être saillie California a adopté un comportement sans équivoque. Elle se tient debout, raide, écarte les postérieurs, tient sa queue de côté quand un chien vient à proximité.  Angel est venu la sentir, lui a léché la vulve qui est bien oedémateuse et l’a chevauchée

L’accouplement provoque un spasme réflexe du sphincter vaginal de la chienne ayant pour effet de maintenir captif le mâle. Ce qui correspond à la fameuse expression « ils sont collés ».

Le mâle se retourne en passant une patte arrière au dessus de la croupe de la chienne et va se retrouver en position opposée à la chienne. Cette seconde phase a duré  une quinzaine de minutes. A ce stade, il ne faut surtout pas essayer de les retirer l’un de l’autre. Cet accrochage est très important car il induit des contractions génitales chez la chienne qui favorisent la remontée des spermatozoïdes dans l’utérus.

A la fin de l’accouplement le spasme vaginal diminue et les chiens vont pouvoir se séparer l’un de l’autre. On recommande d’éviter que la chienne n’urine dans le quart d’heure qui suit de façon à limiter le reflux de semence à l’extérieur des voies génitales.
Il faut aussi penser à vérifier que le gland du mâle se réintègre bien dans le fourreau dans les 5 à 10 minutes qui suivent pour lui éviter toute blessure.  Angel s’est léché puis tous les deux ont été rentrés pour se coucher dans dans des pièces différentes au calme pour se reposer.

Je ferai un autre dosage lundi pour savoir où elle en est de son cycle.

Le meilleur moment pour la saillie est entre 20 et 30 ng/ml. Quand la chienne ovule, les ovules ne sont pas à maturité. Il faut attendre 48 heures à 72 h. Même si les spermatozoides restent vivants dans les voies génitales de la chienne et peuvent attendre la maturité des ovules. C’est cette période qui m’intéresse où la fertilité est maximum et qui me permet de calculer la mise bas à 60 jours. Une autre saillie à ce moment permet d’optimiser la saillie.

Pendant la saillie ils avaient les yeux qui brillaient plein d’étoiles, et quand ils se sont séparés, un air de contentement évident.

Je ne serai pas étonnée qu’ils y prennent un grand plaisir et une grande satisfaction. Il et vrai qu’il est difficile de tenir un chien qui a connu sa sexualité et il vaut mieux pour être tranquille que le chien ne connaisse pas ce plaisir. Il n’y a pas gouté et il n’est pas malheureux.

Mais  Angel a déjà sailli Primavera, Candy et Ultramarine aussi quand les chiennes sont en chaleur et que c’est le bon moment, il ne mange pas, (il faut lui agrémenter ses croquettes pour lui redonner de l’appétit, graisse de canard, gruyère, oeufs durs écrasés etc…), il pleure et gémit et se plaint….parce qu’il voudrait saillir sa copinne de jeu et qu’on ne lui permet pas….on voit la chienne le guetter et le rechercher car elle aussi voudrait le retrouver…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :