Sauter la navigation

Il a fait très chaud samedi pas loin de 35 ° et même aujourd’hui les chiens préfèrent la fraicheur de l’intérieur de la maison à l’extérieur. J’en profite pendant leur sieste pour surfer sur internet, après nous irons les baigner.
 
Enfin les premières statistiques sur la dysplasie sont parues. Nous radiographions les hanches de nos chiens depuis 2001.
Le Club de race n’a pas préconisé une radio systématique se bornant simplement à indiquer que le dalmatien étant de taille moyenne, il devait le rester faute de quoi la fréquence de la dysplasie et ostéochondroses risque d’augmenter.
Cette position m’a toujours étonnée car toutes les races sont désormais atteintes par la dysplasie de la hanche et des races plus petites que le dalmatien.
Par mesure de précaution nous avons radiotraphié donc toutes les hanches de nos reproducteurs, sachant que si les parents, les grands parents, les arrière grands parents, les arrière arrière grands parents sont indemnes il y a de plus grande probabilité que toute la descendance sera indemne. De plus la dysplasie est un vice rédhibitoire pouvant entraîner la résolution de la vente.
Les statistiques qui viennent de paraître nous donnent raison :
 
"En date du 29 Mars 2009, le Professeur Genevois, lecteur officiel du DCF nous a communiqué les résultats des 76 lectures enregistrées sur sa base de données informatiques permettant d’apprécier la prévalence de la dysplasie coxofémorale au sein de la race en France:
Absence de Dysplasie coxofémorale:
-A: 80,50%
-B: 7,5%

Dysplasie coxofémorale: C+D+E =12%
-C: 8%
-D: 2,7%
-E : 1,3% "

Le commentaire du Professeur Genevois est le suivant:

"Bien que l’échantillon soit assez réduit et que le taux de "pré-tri" soit difficile à évaluer, comparée avec les 20 autres races pour lesquelles j’effectue l’analyse officielle des clichés, la race reste cependant peu touchée, mais il serait faux de penser qu’elle est indemne."

Il ne suffit  donc pas de limiter la taille des dalmatiens pour que le dalmatien soit indemne de dysplasie. Cette politique désastreuse du club de race qui a méconnu le problème fait qu’aux Etats Unis l’Orthopédie Canine (OFA) a testé  de 1974 à 1991,  1036 dalmatiens dont 6 % étaient atteints de dysplasie. (Source la dysplasie de la hanche du chien de Michel Franck)
Les évaluations de 1974 à 2008 donnent pour 2960 dalmatiens testés, 4,8 % de dysplasie une baisse car aux Etats Unis les hanches des dalmatiens sont radiographiés. 
http://www.offa.org/hipstatbreed.html
En Angleterre le hip score publié par l’association des vétérinaires anglais (British Veterinay Assocation) au 1er janvier 2003 est de  10 pour le dalmatien
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :