Sauter la navigation

Voici un texte écrit par le Professeur de Denis pour répondre à la question des différents types qui peuvent exister dans une race, avec comme corollaire des différences de taille et de poids
 
Les animaux d’une même race sont-ils très ressemblants ?  par le Professeur Denis

Qu’ils soient ressemblants est évident, sinon ils n’appartiendraient pas à la même race. Mais doivent-ils être très proches les uns des autres ? La réponse est non. L’homogénéité la plus grande possible est l’apanage des lignées consanguines. Il est normal et même souhaitable que co-existent dans une race des types différents, aux plans morphologique, comportemental etc … Naturellement, l’ampleur des différences ne doit pas être trop importante ; elle est à préciser au sein de chaque club.

Les raisons pour lesquelles une race ne doit pas être trop homogène sont doubles :
– si la mode évolue et que l’on recherche à l’avenir des chiens d’un modèle un peu différent, il doit être possible de faire évoluer la race par ses propres moyens,
– l’homogénéité s’obtient le plus souvent au prix d’une augmentation insidieuse du taux de consanguinité, dont les conséquences défavorables ne manquent pas.

Inconsciemment ou consciemment, c’est vers le "toujours plus d’homogénéité" que marche la sélection. Pour faciliter cet " affichage ", dans les races où il existe plusieurs variétés, on les fait se reproduire chacune indépendamment des autres, ce qui peut conduire à accentuer les différences et les considérer comme des races distinctes, qu’elles n’étaient pas au départ. On ne dira jamais assez que les variétés doivent se croiser de temps à autre : elles constituent une sorte de réserve de retrempe naturelle l’une pour l’autre !

Certes, les clients ont souvent des idées précises sur le chien qu’ils veulent – celui qu’ils ont vu à la télévision par exemple – et ils n’accepteront pas, en bout de chaîne, un animal jugé trop différent de ce qu’ils attendent. C’est une question d’éducation du client potentiel : en toute logique, un éleveur ne peut garantir un type précis de chien que si son élevage se reproduit en consanguinité ; l’acheteur doit en être informé et, bien entendu, accepter de payer cette garantie.

La question est alors de savoir jusqu’où aller dans ce raisonnement. Depuis le temps que nous le tenons, nous avons entendu des réflexions du genre : " Vous nous suggérez de revenir en arrière en défaisant ce que nous avons fait ". Un collègue allemand, zootechnicien lui aussi, nous a même dit un jour à peu près ceci : " Finalement, vous êtes contre la sélection … Pourtant, l’intérêt pour nous, zootechniciens, c’est de faire évoluer les populations. Lorsqu’il n’y a plus de variation, on passe à autre chose. Si la race est devenue consanguine et risque de disparaître, il en restera toujours bien assez d’autres pour nous occuper " (!)

Nous ne sommes évidemment pas contre la sélection mais nous affirmons qu’elle doit être mise en oeuvre dans un contexte de de gestion de la race, qui implique :
– certes de la faire évoluer dans la direction souhaitée conjoncturellement,
– mais de conserver aussi suffisamment de variabilité pour l’orienter éventuellement dans une autre direction, plus tard.

Tout est question de mesure. Nous avons eu l’occasion cette année de voir un rassemblement d’une trentaine de chiens de " race " Corse (Ù Cursinù), et à peu près le même nombre de Bergers de Savoie et (ou) Bergers des Alpes. Il est clair que l’hétérogénéité actuelle est trop importante dans ces deux populations et que la sélection va devoir la réduire mais il n’y a là rien d’original : toutes les races de chiens ont commencé ainsi. Il faudra savoir jusqu’où aller et, surtout, éviter à un certain moment de privilégier la descendance d’un étalon en particulier au point d’en faire dériver toute la race !

Il est donc bien clair que les animaux d’une même race doivent certes exprimer suffisamment de caractères en commun mais ne sont nullement des copies conformes les uns des autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :