Sauter la navigation

• Lieux de production

– Slovaquie
République Tchèque
Russie
Ukraine
Bulgarie
Hongrie
Pologne
Irlande
Espagne
Brésil
….

En général, les chiots naissent auprès d’habitants en mal de revenus. Dans les villages, certains peuvent avoir 2 ou 3 reproducteurs, d’autres quelques dizaines. Les chiots sont vendus environ 1500 couronnes en Slovaquie sans contrat auprès des exportateurs (le vendeur ne paie pas d’impôt si la vente se fait sans contrat ; avec contrat, le tarif est de 2000 couronnes).
La Tchécoslovaquie exportait 150 chiens par mois avant la Révolution de Velours, aujourd’hui nous estimons que la seule Slovaquie est à plus de 1 000 par semaine. Ce n’est qu’un exemple. Le phénomène est de même nature dans les autres pays concernés depuis la chute du Mur de Berlin.
Régulièrement les chiots sont regroupés par centaines dans des hangars dans le pays d’origine par l’exportateur.
Ils y passent un jour ou deux, avant de partir pour l’Ouest de l’Europe.
Pour son client, c’est-à-dire un élevage qui se trouve en général en France ou en Belgique, le courtier prépare une facture en règle, ou bien une facture avec un montant sous-évalué par rapport au paiement réel, ou bien il ne fait aucune facture.
Il prépare aussi les carnets de vaccination dans le pays d’origine.


• Acheminement

Il se fait le plus souvent par camion, dans des conditions difficiles pour les bêtes. Souvent c’est le client-importateur qui assure le transport. Les camions ne sont pas toujours climatisés, ce qui entraîne beaucoup de perte dans le chargement.

Aucun contrôle réel n’est exercé sur l’exactitude des races de ces animaux, sur leur état de santé, qui souvent laisse à désirer avant même qu’ils n’aient quitté leur territoire d’origine.
En particulier, les chiens d’attaque tels les Pitbulls, dont l’importation est interdite en France, sont affublés de fausses identités du style « American Staffordshire Terrier LOF », classé en catégorie 2 dans notre législation.


• Transit

Les chargements arrivent en général en Belgique, dans des centres de transit. Là, changement du carnet de vaccination, avec l’aide de vétérinaires complaisants. Les chiens voyageront alors avec des carnets belges.
Dans les centres de transit, les bêtes ne restent pas très longtemps. Elles sont très vite transférées sur des lieux de vente.


• Lieux de vente

Du fait des tracasseries causées par l’action de sociétés de protection animale, les transitaires et les grossistes se sont finalement résolus à démarcher directement les animaleries, ce qui est illégal. Il leur arrive aussi de faire passer « la marchandise » par l’Espagne, pour bénéficier de la législation européenne, moins contraignante quant aux règles sanitaires.

En Belgique toujours, Animals Express, immense supermarché de la région de Bruxelles vend quelques 20 000 chiens par an. Les acheteurs sont soit des particuliers, soit des « éleveurs », français surtout.
Là, les carnets belges se transforment en carnets de vaccination français avec la complicité d’un vétérinaire.

Prix de chiots au moment de l’achat : il est facilement multiplié par plus de 5 par rapport au montant versé au producteur d’origine.


• Destination finale

Les chiens aboutissent donc chez des particuliers. Ils ont souvent fait les frais de ce commerce. En général, les animaux sont très malades, trop agressifs ou trop craintifs. Malgré le prix élevé, ils ne correspondent pas à ce que les acheteurs attendent. Il arrive souvent qu’ils meurent prématurément, après de longues périodes de soins vétérinaires.

On estime à 100 000 par an, le nombre de chiots importés illégalement en France, c’est à dire autant que ceux qui sont dûment déclarés.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :