Sauter la navigation

HOT DOG OR NOT HOT DOG ?

Le point sur l’excitation sexuelle

Le printemps arrive et les amours renaissent. Certains chiens montrent parfois des comportements d’excitation sexuelle que leurs propriétaires considèrent comme excessifs.

 

Il est normal que les mâles montrent un comportement sexuel plus marqué au moment des amours. Les chevauchements du chien sur la chienne en chaleurs sont de règle puisqu’ils permettent l’accouplement. En dehors de ces périodes, les comportements de chevauchement peuvent également avoir d’autres significations.

 

Pendant les périodes de chaleurs des chiennes, les mâles montrent une tendance plus nette au comportement de chevauchement, notamment sur les femelles, quelle que soit l’espèce à laquelle elles appartiennent (chien, chat, voire humain). Certains semblent tellement obsédés par l’idée d’aller rejoindre la femelle en chaleurs qu’ils peuvent fuguer. Souvent leur appétit diminue, voire est absent, ils sont hyper-vigilants, haletants et le regard fixe, les yeux presque exorbités. En promenade, le chien flaire de manière exacerbée, comme à la recherche d’un quelconque indice. Il montre fréquemment un comportement qui dégoute ses maîtres : non seulement il met son nez sur toutes les traces d’urine sur le sol, mais il peut en lécher certaines, parfois il claque des dents en même temps qu’il salive. C’est le comportement de flehmen : le mâle aspire, voire goûte les phéromones sexuelles présentes dans les urines de la  chienne qu’il vient de trouver. Le chien se comporte de la sorte tant que durent les chaleurs de la chienne (environ trois semaines).

A la maison aussi, l’attitude de votre chien est modifiée. Il est comme amoureux ne pensant qu’à sortir pour retrouver sa belle, trouvant inutiles toutes les autres activités comme manger, dormir, jouer ou faire des câlins.

Si votre chien adopte ce comportement exagéré à chaque fois que la chienne du voisin est en oestrus et que cela vous insupporte, demandez à votre vétérinaire qu’il lui administre par injection ou par comprimes des anti-hormones qui auront un effet complètement réversible de castration chimique. Ce type de traitement peut avoir un léger effet sédatif et augmenter un peu la boisson et l’appétit, mais tous ces signes disparaissent vite à l’arrêt du traitement.

La castration chirurgicale permet de diminuer nettement les ardeurs de votre chien et cela à vie. Cet acte, certes irréversible peut toutefois éviter que votre chien ne mette sa vie en péril, s’il a pris l’habitude de fuguer, pour retrouver sa dulcinée, (risque d’accident sur la voie publique), ou qu’il fasse des petits dans tout le voisinage. Cela évite aussi que les maîtres de la chienne en chaleurs n’en arrivent à la faire avorter ou qu’ils se retrouvent avec une portée de chiots dont ils se débarrasseront le plut tôt possible (risque de troubles du développement si les chiots sont séparés de la mère avant l’âge de deux mois.)

Il arrive que les chiens mâles montrent un comportement sexuel actif lors des menstruations des femmes de la maison, mais cela reste anecdotique. On peut se demander alors sir le chien en question est bien imprégné, c’est-à-dire s’il se perçoit bien comme un chien et non pas plutôt comme un humain !

Le chevauchement hiérarchique n’est pas un acte sexuel, mais un rituel social. Quand deux femelles ou deux mâles se confrontent lors d’un conflit hiérarchique, le chevauchement fait partie des rituels sociaux qu’ils utilisent pour montrer à l’autre qu’ils cherchent à la dominer. Le plus dominant essaie par cette manœuvre de prendre physiquement le dessus. Si l’autre ne veut pas se laisser faire, il se rebiffe et un conflit s’ensuivra. Si au contraire, l’autre se laisse chevaucher, cela signifie qu’il accepte de se laisser dominer : généralement, le dominé se met en position de soumission, c’est-à-die qu’il se couche sur le dos.

Si vous avez deux chiens de même sexe, vous avez déjà dû remarquer que l’un deux le plus dominant, a davantage tendance à chevaucher l’autre, notamment pour reprendre le dessus dans les moments d’activité (dans le jeu ou quand les maîtres rentrent du travail par exemple). Il faut les laisser faire car cela fait partie de leur communication : certes c’est un peu physique, mais cela leur permet de résoudre un petit conflit sans arriver au combat. Si les chevauchements hiérarchiques entre deux chiens sont assez fréquents, cela peut toutefois signifier que le chien qui se fait souvent chevaucher ne respecte pas correctement les règles hiérarchiques que l’autre cherche à lui imposer. C’est le cas de chiens hyperactifs qui ont du mal à respecter les règles tant ils bougent. Si un chien a tendance à chevaucher essentiellement une personne adulte de la maison et toujours du même sexe que lui, il s’agit probablement d’un chevauchement hiérarchique. Par exemple, si le chien mâle de la maison chevauche souvent son maître, il convient de se demander si le chien ne cherche pas à lui montrer sa supériorité hiérarchique. Evidemment il convient de se fâcher en repoussant le chien, comme si le chien venait de transgresser une règle de vie capitale. Si ce comportement de chevauchement est toléré par le maître, cela signifie que celui-ci accepte d’être dominé par son chien : c’est alors grave car le chien se perçoit dominant dans le groupe dans lequel il vit. Ce chien ne se laissera ni contraindre, ni contrôler, et le risque de conflits est donc élevé. Il est nécessaire que les maîtres évaluent la situation avec l’aide d’un éducateur ou d’un vétérinaire spécialisé en comportement afin de reprendre au chien les prérogatives de dominance qu’il s’est octroyé.

Certains chiens manifestent des comportements de chevauchement dès qu’ils sont excités : quand ils jouent, quand on les câline, quand ils font la fête aux personnes qui arrivent….. Pour ces chiens vite excitables, le chevauchement semble être un signe de débordement émotionnel, tout comme le mordillement des mains ou des vêtements, les aboiements intempestifs ou les courses délirantes dans toute l’habitation au point de se cogner dans les portes ou dans les meubles. Les chevauchements d’excitation sont ainsi fréquemment observés chez les chiens hyper-actifs (syndrome Hs.Ha). Sans signification sexuelle, ni hiérarchique, ces chevauchements sont simplement le signe d’une perte de contrôle. Ils sont à rapprocher de ce qui est observé chez les chiots de deux mois qui jouent ensemble : dans les moments où l’excitation est à son comble, l’un des chiots se met à chevaucher ou son frère ou sa sœur.

Les chevauchements d’excitation semblent plus fréquents sur les enfants (les chiens hyper-actifs sont souvent plus excités en présence d’enfants) ou quand une personne s’asseoit sur le sol et s’allonge.

Le fait de soigner l’hyper-activité fait disparaître les chevauchements d’excitation. Dans certains cas, surtout quand le phénomène est amplifié par les chaleurs des chiennes, ou pendant les menstruations d’une des femmes de la famille, une castration chimique (par médicament, voir plus haut) permet de calmer le chien.

Parfois lors de troubles hormonaux (hypothyroïdie ou tumeur testiculaire par exemple) , des chevauchements sur des objets, des coussins ou des peluches sont constatés, que le chien soit un mâle ou une femelle. A certains moments de la journée, que ces maîtres soient présents ou non, le chien recherche l’objet de ses convoitises, un coussin par exemple pour l’assaillir de chevauchements. Ce comportement ne semble pas avoir de fonction particulière, ni être d’origine sexuelle ou hiérarchique, ni être lié à un état d’excitation ou d’un rituel pour attire l’attention de ses maîtres. Une fois, le trouble hormonal traité, ces chevauchements disparaissent.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :