Sauter la navigation

Présentation individuelle devant le juge

  Le chien doit avancer vers le juge en étant au pied du maître, la laisse est souple et le chien sans contrainte. Le juge examine votre chien dès son entrée sur le ring et dès qu’il s’avance vers lui. Cette marche au pied permet d’avoir un aperçu général.

  Des premiers examens sont faits, par le juge tels ceux des dents, et des testicules pour les mâles, la longueur de la queue au jarret. Cela permet également au juge d’apprécier la sociabilité du sujet.

Le juge doit pouvoir avoir une vue d’ensemble du chien sans être gêné par la présence du maître. Pour ce faire, il est indispensable que le maître se tienne en retrait de son chien, en bout de laisse, et non près du chien qui bien souvent colle son museau sur la poche qui contient les friandises.

Le dalmatien se présente bien campé sur ses pattes naturellement, sans que le maître exerce de tension sur la laisse pour éviter d’étrangler le chien et de casser la ligne de dos.

Le propriétaire ne doit jamais se trouver entre le chien et le juge.  IL  doit être vigilant quant à la bonne position statique constante de son chien debout et attentif.

Le maître peut éventuellement faire quelques pas pour remettre son chien en position correcte s’il le désire. Cela exige un peu de dressage pour que le chien s’habitue à rester immobile, debout, sans se préoccuper de son maître.

  Présentation lors de l’examen des allures

 Aller-retour en marchant en ligne droite : cela permet au juge d’examiner le parallélisme membres antérieurs et postérieurs, la queue lors d’un déplacement calme et l’aisance du chien.

Tour du ring en courant avec le chien au trot dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, le chien obligatoirement tenu à gauche pour toujours être visible par le juge à l’intérieur du ring.

  Cette présentation au trot est une étape capitale pour le jugement final si vote chien a obtenu un excellent en morphologie. C’est à ce moment que le juge peut apprécier l’efficacité des angulations. C’est également l’un des critères qui influera lors du classement final. C’est la raison pour laquelle le maître doit être entraîné à courir pour faire équipe avec le chien qui doit se déplacer aisément, sans être étranglé par le maître soit parce que le chien tire son maître soit parce que le maître tient la laisse au ras de la jambe.

  La laisse doit naturellement être souple… Chien et maître courent côte à côte. Si le chien est au galop, c’est que le maître court trop vite. Il est donc nécessaire de ralentir jusqu’à ce que le chien reprenne le trot qui est l’allure normale recherchée.

A l’inverse, pour mettre le chien en valeur sur ses allures, le maître doit rechercher la bonne vitesse afin de permettre au chien de courir avec une pleine aisance.

  Lors de l’examen des allures sont pénalisées les fautes suivantes :

  Chien qui trotte à l’amble ou galope

Chien qui saute dans ce cas, impossible d’apprécier les allures

Queue portée trop haute voire presque à la verticale ou enroulée sur le dos = éliminatoire, la queue doit être dans le prolongement de la ligne de dos.

  Lors de la présentation de l’ensemble des chiens retenus pour le classement final, ne jamais démarrer tous ensemble.

  Respecter les distances correctes entre les chiens.

Ne pas entraver les allures du chien qui est devant ou derrière

Eviter tout risque de morsure entre les chiens

  En fin de course, les mêmes précautions de distance doivent être respectées entres les chiens (plus ou moins 2 mètres) la laisse est souple et le chien est toujours sous contrôle du maître. Le chien toujours être face au juge ou de profil et garder la position correcte jusqu’à la fin des jugements.

PRESENTER SON CHIEN DANS UNE EXPOSITION CANINE

  Ca y est, vous êtes prêt à vous lancer. Vous avez lavé votre jeune chien la veille ou 48 heures avant l’exposition, les oreilles sont propres et nettes, les dents également, les ongles des doigts de pied sont bien coupés. N’oubliez surtout pas son carnet de vaccinations et les papiers donnant droit à l’entrée de l’exposition que vous aurez reçus quelques jours avant.

Prévoyez une couverture pour votre chien, sa gamelle, et une bouteille d’eau, une brosse pour le dernier coup de brosse final. Munissez vous d’une chaise pliante car vous pourrez être amené à ne pas pouvoir quitter les lieux avant 15, 16 ou 17 h selon le règlement de la manifestation canine.

  Si l’exposition se déroule en extérieur, l’été, prenez un petit parasol. Enfin pensez à prendre une petite épingle à nourrice ou une broche pour accrocher votre carton sur lequel figure votre numéro de passage qui vous sera donné à l’entrée de l’exposition ou sur le ring selon le règlement de la manifestation canine.

  Vous aurez calculé votre temps de route, avant de partir, car c’est toujours mieux d’arriver un peu à l’avance. Vous serez plus décontracté et votre chien aussi, car s’il vous sent énervé et stressé, il va l’être également. Et puis, c’est mieux de s’installer tranquillement et de lui dégourdir les pattes avant l’entrée en ring. N’hésitez pas à vous arrêter en chemin pour le lâcher en liberté pour qu’il fasse ses besoins tranquillement.

En général, les lieux d’exposition sont bien indiqués mais il arrive lorsque l’on ne connaît pas la ville de tourner un peu en rond et donc de perdre du temps. On s’énerve et l’on arrive en courant dans le ring sans avoir eu le temps de préparer son chien. Bref, tout le monde panique et ce n’est pas agréable ni pour vous, ni pour votre compagnon à quatre pattes.

  Tout doit être fait dans le calme et la sérénité pour ne pas stresser le petit.

En arrivant sur le lieu de l’exposition vous vous rendrez au secrétariat qui se trouve souvent devant l’entrée et vous irez chercher votre catalogue avec éventuellement votre numéro de passage. Gagnez ensuite votre cage si vous en avez réservé une. Installez-vous tranquillement. Repérez le ring où votre chien devra être jugé et si vous n’avez pas de cage à votre disposition, mettez vous à proximité de celui-ci. Pensez à agrafer votre numéro pour qu’il soit bien visible du juge.

  Si vous n’avez pas de laisse de présentation, vous en achèterez une sur place, dans un stand spécialisé. Votre chien ne doit pas être présenté avec un harnais ou son collier traditionnel qui ne le met pas spécialement en valeur. Ensuite, promenez votre chien à l’extérieur et à l’intérieur pour le décontracter, et qu’il se sente à l’aise. Mais ne vous éloignez pas trop pour rater votre tour. Vous devez être à la disposition du juge et en aucun cas, le faire attendre. Regardez dans votre catalogue, en général, les chiens passent dans le même ordre indiqué par celui-ci.

Regardez comment font les concurrents qui vous précèdent, cela vous permet de prendre exemple sur la façon de présenter votre chien. Si votre chien est inscrit en classe puppy, le juge est plus indulgent, mais il faut quand même que les allures soient bonnes.

  Le moment du jugement arrive. Il faut se tenir prêt à entrer sur le ring à votre appel. Vous vous positionnez sur le ring selon l’ordre des numéros et vous mettez votre chien en position statique. Le juge fait trotter les chiens pour voir les allures. Vous devez respecter un espace avec le concurrent qui est devant vous. Votre chien doit trotter à votre gauche sans tirer sur la laisse, sans galoper, sans zigzaguer, et sans montrer d’agressivité vis-à-vis des autres chiens qui sont devant lui et derrière lui. Il doit montrer une allure souple et détendue.

  Ensuite le juge va examiner les chiens un par un. Même si ce n’est pas votre tour, gardez l’œil sur votre chien, qu’il soit bien d’aplomb sur ces quatre pattes, le dos tendu, et la tête dressée à l’éveil. Ne le laissez surtout pas s’avachir, le dos rond, les pattes écartées, etc… Car souvent le juge jette un coup d’œil sur les autres chiens qui attendent leur tour pour faire des comparaisons, vis-à-vis du chien qu’il examine. Bien sûr si la classe jugée est très nombreuse on peut laisser le chien se reposer un peu. Mais il est préférable qu’il soit couché à terre, plutôt que debout s’il se laisse aller. En effet, il sera bien plus beau en position de sphinx plutôt qu’avachi, le dos rond, les oreilles et la queue basse… Caressez-le, mettez-le en confiance, parlez-lui.

  Lorsque le juge vous appellera, vous présenterez le chien devant lui, en position statique, les quatre pattes bien d’aplomb parallèles, le dos tendu, la tête levée, les oreilles dressées. Il faut l’avoir préparé avant l’exposition à tenir la position, en le travaillant avec une croquette s’il est gourmand.

Le juge va vous demander un aller retour au trot. Ce moment est important car il va juger les allures. Votre chien sera à votre gauche et il devra marcher en ligne droite, sans tirer sur sa laisse, sans zigzaguer, ni sans se laisser traîner. Il doit marcher fièrement. De votre côté, faites attention à ce que le juge va vous demander. Soyez attentif. Ensuite repositionnez votre chien en position statique mais par trop près de la table du juge.  En effet, à ce moment là le juge va souvent s’asseoir à côté de son secrétaire et lui commenter ses appréciations. Tout cela noté sur le « slip » qui vous sera remis à la fin des jugements.

Ensuite, vous irez vous replacer toujours dans le même ordre des numéros. Lorsque le juge aura examiné les chiens un par un, il fera marcher tous les concurrents ensemble et le juge fera son classement. Quelquefois, il fait sortir les chiens non sélectionnés et garde les quatre premiers qu’il place ensuite. Chaque juge a sa façon de faire.

  Après la présentation, félicitez votre compagnon, montrez-lui votre contentement. Mais surtout ne le laissez pas en cage toute la journée et restez près de lui. Donc promenez- le, chouchoutez-le et ainsi lorsque vous l’emmènerez les prochaines fois, ce sera un vrai plaisir pour lui, une vraie fête en votre compagnie. Lorsque j’emmène mes chiens en expositions, le matin ou la veille, ils sont intenables : ils sont très excités de passer la journée entière avec moi car je leur consacre toute ma journée et ils adorent çà.

J’ai vu trop de chiens restés dans leur cage pendant que leurs maîtres partaient faire un tour.. Rien de tel pour les dégoûter des expositions canines.

Les expositions : comment engager un chien

  Avant d’engager un chien en exposition, il est souhaitable de prendre conseil auprès du producteur ou d’une personne connaissant bien la race. Si vous n’avez pas exigé de l’éleveur un animal d’exposition mais un simple compagnon ou si vous n’avez que de faibles connaissances du standard de la race, un avis de spécialiste vous permettra de savoir si votre chien ne présente pas de défauts graves éliminatoires et dans quelle exposition et quelle classe engager.

  Si l’on vous a venu un chien « d’exposition «  il est parfaitement logique que vous puissiez le présenter partout. Cependant le producteur, s’il est un éleveur sérieux, sera en mesure de vous conseiller, pour un premier contact, telle exposition où le juge est particulièrement compétent dans cette race. Il pourra également vous indiquer dans quelle classe vous inscrire pour donner le maximum de chances à votre élève. Certains chiens sont matures très jeunes et peuvent concourir d’emblée en classe ouverte s’ils ont l’âge requis, d’autres ayant un aspect trop adolescent devront concourir en classe jeune.

  Pour les expositions en France, vous trouverez le calendrier des expositions et vous pouvez vous inscrire par internet sur le site :

www.cedia.fr

 pour les expositions à l’étranger vous avez le site : www.expositioncanine.com

  Et aussi le site de la FCI de la Fédération Cynologique Internationale :  www.fci.be

Sur ce site, vous trouverez les adresses internet des sociétés canines centrales de chaque pays sur lesquels vous trouverez le calendrier des expositions organisées par chaque état et les coordonnées des organisateurs.

  Il y a aussi un site très intéressant, c’est : http://dalmatier.pagina.nl.

Outre l’adresse internet de nombreux éleveurs dans toute l’europe vous avez aussi les adresses internet des clubs de race qui renvoient également au calendrier des expositions et aux coordonnées des organisateurs.

  La préparation du chien

  Elle doit être prévue longtemps à l’avance, surtout si le chien n’a a jamais été exposé. Elle porte sur trois aspects : la condition physique, c’est-à-dire l’aspect général du chien en particulier la qualité du poil.

La présentation qui comprend la marche en laisse, et un bon statique.

Le mental : le chien ne doit pas être peureux mais attentif. Il ne doit pas être agressif envers les juges ni avec ses congénères. Autant dire que plusieurs mois de travail sont parfois nécessaires pour arriver à un bon résultat.

  Plusieurs mois avant : la condition physique

  Pendant les mois qui précèdent, il est nécessaire d’entretenir régulièrement le pelage de son chien. Un beau pelage bien brillant ne s’obtient pas d’un seul shampoing la veille de l’exposition. Il est le résultat d’une alimentation bien adaptée, d’un brossage régulier pour enlever les poils morts, d’une chasse régulière aux parasites pour éviter toutes traces de plaies ou de boutons. Eventuellement, une cure d’une préparation pharmaceutique à base d’acides gras essentiels peut être entreprise pour améliorer l’état du pelage surtout l’été. (huile de bourrache )

Le chien doit être maintenu à son poids normal. Maigreur ou obésité le desservira. Un régime amaigrissant entrepris quelques jours avant l’exposition fatiguera le chien.

  La présentation

  Le chien sera habitué à la marche en laisse courte, maintenu au pied contre la jambe du maître, sans tirer comme un damné au bout d’une laisse trop longue. Il devra marcher ainsi en ville afin de rencontrer du monde et d’autres chiens.

Pour ceux qui n’ont jamais reçu la moindre éducation et qui ont pris la place de chef au détriment de leur maître, les conseils d’un éducateur spécialisé seront sans doute les bienvenus.

Le juge devant vérifier que tous les individus de sexe mâle ont bien les deux testicules bien descendus dans le scrotum, il importe d’habituer le chien à ce contact qu’il est loin d’apprécier. Il doit rester calme et ne pas se retourner pour tenter de donner un coup de croc à celui qui intente à sa dignité.

Autre point important, le juge examinera la cavité buccale pour apprécier l’écartement des mâchoires, la position et le nombre des dents. Il faut habituer le chien à  se laisser manipuler la bouche. Evitez qu’il ne prenne les doigts du juge pour des friandises à consommer sur place.

  Le mental

  Un chien peureux ou agressif ne sera jamais un bon chien d’exposition. Il n’aura pas l’attitude fière, un brin dédaigneuse de ce qui l’entoure, qui font l’attitude des vainqueurs. Il importe donc de socialiser très jeune le chiot que l’on a acquis pour qu’il ne craigne ni les contacts canins ni les contacts humains ni le bruit ni la foule. Une promenade régulière dans un lieu public très animé de type marché est excellente. Il importe de tenir fermement son chien en lui donnant, dans la douceur et la fermeté des bonnes habitudes de marche au pied, d’obéissance et de propreté.

Le mental du chien exposé est souvent le reflet du mental de son exposant. A maître stressé ou agressif, chien craintif ou chien combatif.

  Quinze jours avant

  Vérifiez que le chien ne présente ni plaies ni boutons afin d’avoir le temps de le soigner, qu’il ne boîte pas. Coupez les ongles si nécessaire pour qu’il pose correctement les pieds au sol. Vérifiez les conduits auditifs qui doivent être sains et les yeux qui ne doivent par larmoyer.

Détendez votre chien en faisant de bonnes promenades : c’est la meilleure façon de bien communiquer avec lui et en faire un complice.

  La veille de l’exposition

  Si vous avez prévu de voyager la veille de l’exposition et passer la nuit à l’hôtel, pensez à réserver une chambre assez tôt dans un hôtel acceptant les chiens. N’oubliez pas que vous êtes nombreux dans cas et que le nombre des chambres n’est pas illimité.

Pour éviter tout énervement, comptez largement la durée de votre parcours (un incident est toujours possible), ajoutez y les pauses repos pour vous, les pauses pipi, et les pauses détente pour le chien, le temps nécessaire à trouver le lieu de l’exposition (généralement bien indiqué mais pas toujours !) et la pause détente à l’arrivée pour en pas amener un chien excité sur le ring. Ajoutez pour faire bonne mesure un petit délai pour rechercher votre cage et vous installer confortablement sans avoir à vous précipiter sur le ring sitôt arrivé. Mieux vaut partir tôt et arriver détendu que partir à la dernière minute et démarrer sur les nerfs. Le chien le ressent.

  L’arrivée à l’exposition

 L’entrée des exposants se fait rarement dans l’ordre et la bonne humeur. Les contrôles indispensables à l’entrée provoquent attroupement où se mêlent les propriétaires, els chiens et les multiples bagages ou chariots encombrants. Si vous n’êtes pas accompagné, ne tentez pas d’emmener dans un seul voyage : le chien, le siège, la glacière et votre sac. Si vous avez tenu compte des remarques précédentes vous aurez le temps de faire deux voyages entre le hall et votre véhicule.

  Au contrôle seront contrôlés votre carte d’exposant et éventuellement le ou les cartes d’accompagnateurs.

Le passeport de votre chien et son certificat de vaccination antirabique doivent être également présentés.

En Belgique, en Suisse ou aux Pays bas la vulve des chiennes est examinée, les chiennes en chaleur ne sont pas autorisées à entrer. En France, Portugal, Espagne ce contrôle n’existe pas.

  Quand vous aurez pénétré dans les lieux, vous vous rendrez directement au secrétariat et l’on vous échangera votre carte d’exposant contre la catalogue de l’exposition qui vous permettra de vous diriger vers votre cage.

  La prochaine fois : le catalogue, l’installation dans la cage, l’entrée dans le ring, le jugement.

 Ce que vous devez emmener

  Le carnet de santé, le passeport du chien et votre carte d’exposant que vous aurez reçu par la poste quelques jours avant l’exposition.

 Une chaise pliante, un livre, votre repas dans une glacière portative éventuellement

  Les affaires de votre chien pour qu’il passe une journée agréable :

Une couverture pour mettre dans sa cage

Une gamelle pour lui donner à boire

Sa ration de croquette pour la journée

Une laisse de présentation

Une brosse ou un gant en caoutchouc pour faire tomber les poils morts avant d’aller sur le ring.

Une serviette pour l’essuyer s’il pleut, enfin tout objet nécessaire à son confort.

Conseils pour mieux présenter son chien en exposition

Il fut dit au moins une fois: “Pour le peu de temps que le juge est occupé avec mon chien, le prix d’une inscription à une compétition de chiens est trop élevé”. Dans ces propos, vous y trouvez la vérité. Mais ce n’est pas tout à fait juste. Ce n’est pas seulement sur le moment de palper le chien et de voir courir le chien en figure qu’un bon juge va proclamer son jugement. C’est déjà en pénétrant dans le ring qu’un juge expérimenté va avoir une première impression sur les qualités de votre chien. C’est pourquoi il est important qu’à partir des premiers pas que l’on fait dans le ring de présenter son chien de manière optimale.
N’allez pas dans le ring passivement attendre à une place que le juge vous demande de venir chez lui. A partir du moment où l’on entre dans le ring et jusqu’au moment où on la quitte, le bon Show Handler ne doit pas de déconcentrer.

Comment vas-tu travailler pour le mieux maintenant?

Les participants de la prochaine classe mettent en principe ± 5 minutes pour se placer à l’entrée du ring par numéro. Cela veut dire que le show Handler doit suivre attentivement les jugements. Quand le commissaire de ring demande d’entrer dans le ring, il faut veiller avant que l’on ait suffisamment de place pour que le chien ait une bonne cadence et il faut le faire sans se faire remarquer. Donc, il faut attendre quelques secondes après que le chien précédant soit parti avant de démarrer. Ainsi, le chien garde le même rythme jusqu’à sa place dans l’alignement. Un chien précédant qui court devant donne une impression de négligence car le juge sera distrait inconsciemment par les images qui bougent devant vous. Il faut veiller à manier les bonnes techniques pour conduire le chien de sorte que le chien se fasse remarquer et pas vous.
Vous présentez le chien suivant l’alignement. Faîtes-le aussi quand le juge n’a pas d’attention sur votre chien. Ne placez pas votre chien n’importe comment par rapport aux autres. Pour donner une bonne impression d’ensemble, les shows Handlers doivent se placer sur une ligne. Si les autres Shows Handlers n’accordent pas d’attention à l’alignement, placez votre chien le mieux possible sur l’alignement du premier. Laissez votre chien calme mais pas au repos (ne pas le laisser s’asseoir ou se coucher). Il faut tenir attentivement le juge à l’œil de sorte que vous pouvez directement placer votre chien idéalement quand le juge jette un regard vers votre chien.

Quand le juge demande de présenter le chien devant ou sur la table, il faut veiller que vous faîtes cela de la manière correcte. Il faut être à une bonne distance de la table, perpendiculairement en face de la table et le chien en une juste balance. Il faut veiller aussi à l’avance que l’on ne se trouve pas entre le chien et le juge. Il faut veiller au fait que le juge doit voir le chien et pouvoir le tâter. Ne gêner pas le juge en vous trouvant entre le chien et lui-même. Placez-vous de l’autre côté du chien ainsi le juge pourra juger le chien en toute liberté.
Quand le juge veut regarder les dents du chien, faîtes-le vous-même. Il y a beaucoup de chiens qui ont une mauvaise hygiène dentaire et buccale. Et si le juge le fait lui-même, il déplace les bactéries d’un chien à l’autre.
Après avoir tâter le chien, le juge va demander d’effectuer une figure. Es figures les plus demandées sont: “l’aller et retour” et “le triangle”.

Pourquoi nous demande-t-on des figures?

“L’aller et retour” est demandé pour juger les allures de devant et de derrière du chien. Le “triangle” est demandé pour examiner les allures avant, de côté et arrière. Essayez de réaliser ces figures correctement. Donnez au juge la chance d’examiner les allures du chien. Ne courez pas en zigzag mais bien en ligne droite. Ne courez pas entre le chien et le juge, pour cela entraînez-vous chez vous  pour pouvoir aller de l’autre côté du chien le plus vite possible si nécessaire. Ne courez pas un cercle ou une forme d’œuf, essayez de former un triangle parfait. Le juge n’a pas une bonne impression du Show Handler quand il voit que celui-ci ne sait pas faire de figures correctes. Ici aussi, il est important de connaître les bonnes techniques pour conduire le chien. Après les figures, le juge va vous demander de retourner à l’alignement. Ne pensez pas que c’est fini maintenant mais présentez le chien dans l’alignement et attendez que le jugement se fasse. Pendant le jugement des autres chiens, un bon juge jettera de temps en temps un regard dans le ring. Si vous faîtes attention au jugement, vous ne serrez pas surpris par ce regard rapide du juge. Il aura dans tous les cas une meilleure impression des chiens qui sont présentés et qui se trouvent sur l’alignement. Après le jugement individuel, le juge demande que tous les chiens, les uns derrière les autres décrivent un cercle. Ceci est déconseillé car il y a trop de chien en mouvement. Cela donne une impression de peu clair, de confusion et de chaos. Si le juge le demande tout de même, gardez vous distance avec le chien qui vous précède ainsi il y a un espace suffisant pour que le chien courre au bon rythme. Ne passez jamais devant un chien qui court devant vous. Il est préférable de s’arrêter et de créer un espace pour de nouveau faire remarquer le juge par le juge.
Après que le classement a été fait, il n’y a qu’une personne réellement heureuse et c’est celle qui a obtenu la première place. Ne laissez pas paraître votre mécontentement dans le ring. Sortez du ring dignement en montrant le chien à ceux qui veulent le voir encore une dernière fois. Vous ne pouvez jamais savoir qui se trouve aux alentours du ring.

Maintenant, différentes questions peuvent se poser après que vous ayez lu ceci, comme:
“Quand plus de dix Show Handlers se trouvent dans le ring en même temps, n’est-il pas difficile de garder tout le temps son chien sous contrôle”?
C’est le devoir du commissaire du ring ou du juge de diviser le groupe de plus de 10 Show Handlers en deux ou en plusieurs groupes. Un juge avec le sens du devoir va entreprendre cela dans chaque cas.

“Pourquoi dois-je me donner du mal à présenter mon chien pendant tout le temps que je suis dans le ring alors que le juge n’y accorde pas toujours de l’attention”?
Comme tout le monde le sait, il y a des juges qui n’accordent pas une attention complète au jugement. Ceux-ci ne sont en fait pas compétents pour bien exécuter un jugement même si ces juges connaissent le standard de la race comme leur poche.

“Donc, est-ce une absurdité dans un tel cas de donner son maximum”?

Si le juge n’est pas compétent, donnez votre maximum pour les spectateurs. Comme on l’a dit plus haut, vous ne savez jamais qui se trouvent au bord du ring.
“Qu’est-ce que signifie l’alignement”?
Ce terme signifie que tous les chiens sont présentés les uns derrière les autres sur une ligne droite et les têtes des chiens sont toutes tournées dans la même direction. Cela donne une impression d’ordre dans le ring. Le juge recevra une meilleure image des chiens qui lui sont présentés.

“Ne puis-je pas montrer l’avant parfait de mon chien au juge”?
Il est certain qu’un juge qualifié le remarquera. Il le remarquera lors du jugement individuel mais également quand le juge vient examiner les chiens dans l’alignement.
“Mon chien est plus beau d’un côté que l’autre. Ne puis-je pas montrer ce plus beau côté de mon chien au juge”?

Si le juge connaît le standard, il va accorder toute son attention à cela et il va regarder les chiens de tous les côtés.
“Comment mon chien peut être attentif si on n’attire pas son attention en dehors du ring”?
Il est évidemment condamnable que quelqu’un attire l’attention du chien en dehors du ring. C’est une question de paresse.Tout le monde est convaincu que son chien ferait tout pour son maître. C’est le maître lui-même qui doit se donner la peine pour qu’il apprenne au chien ce qu’il attend de celui-ci. Cela demande du temps, de la patience et beaucoup d’exercices avec le chien. Je compare cela à deux personnes qui veulent se raconter quelque chose. La première personne (le chien) est prête à se jeter au feu pour son partenaire de conversation mais il parle seulement le chinois et l’autre personne (le Show Handler) ne parle que le néerlandais. En Belgique, il est strictement interdit que quelqu’un à l’extérieur du ring attire l’attention du chien.
Comme vous avez eu l’occasion de le lire ci-dessus, il est donc inexact que le jugement de votre chien ne dure que quelques minutes. Il y a bien plus que les quelques instants que le juge accorde à votre chien individuellement. C’est à vous de mettre votre chien sous les feux de la rampe. Mais, il y a finalement encore beaucoup à apprendre. Cela ne commence pas à l’entrée du ring. Cela commence à l’entraînement. Il faut commencer par apprendre: Comment apprendre tout cela à mon chien? Car il doit rester debout dans le ring dans une position correcte. Il doit courir en rythme. Il doit avoir les bons tournants quand il exécute les figures.
Il existe d’autres facettes qui sont sûrement aussi importantes. Toutes ces facettes se trouvent dans un standard. Ce standard est édité par le J&S Show Handling Club.

Cet article confirme que ce standard ne se limite pas seulement aux compétitions de Show Handling. Le standard qui a été fait par le J&S Show Handling Club est né d’une collaboration avec des gens provenant de Grande Bretagne et qui ont des années d’expérience en expositions canines. C’est une bonne base, que les Show Handlers ont besoin pour présenter avec succès un chien.

Roger Dictus.

Traduction: Laurence Veuville

">Envoyer un message | Afficher les rétroliens (0) | Ajouter au blog | les expositions canines

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s